Anecdotes personnelles, Bon à savoir, Les questions de parents

Ne laissez pas pleurer bébé trop longtemps !

Ne laissez pas bébé dans un coin…

Cela vous rappelle un film de danse où un certain Patrick Swayze prononce cette petite phrase devenue mythique ?

Retenez-là pour votre bambin. Un bébé, on le sait à besoin de pleurer le soir surtout pour se défouler. Mais, cela ne doit jamais excéder la demi-heure d’affilée après avoir soigneusement éliminé d’autres facteurs que ceux liés à la fatigue et à la séparation d’avec les parents avant le dodo.

– Bébé est propre ?
– Bébé n’a plus faim ?
– Bébé n’a pas soif ?
– Bébé a eu son lot de câlins ? (même si là on n’en a jamais assez, on est bien d’accord !)
– Bébé a mal aux gencives ?
– Bébé n’a pas de fièvre ?
– Bébé n’est pas malade ?
– Bébé n’est pas trop excité ? (sinon on lui lit une petit histoire ou on lui chante des chansons. En général, ça calme bien)

Sachez qu’un bébé trop excité ou trop fatigué peut se montrer coriace pour s’endormir. Là encore, rien d’anormal. Cependant, trop de parents, classant les pleurs du soir dans la catégorie « comédie », « caprice », et j’en passe, laissent leur progéniture pleurer bien trop longtemps.

Qu’est-ce que j’entends par trop longtemps ? Je vais vous répondre (comme dirait l’autre…) Oui, je vais vous répondre, mais un peu plus tard.

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

Voici un schéma classique de ce qu’il faudrait faire avec son bébé rebelle :

Une fois le repas du soir passé, la couche changée, le petit moment en famille, moment jeux, lecture, câlin, chansons douces, ou le rituel que vous aurez instaurez juste avant le dodo ; une fois que bébé montre des signes de fatigue (se frotte les yeux, ronchonne, pleure, suce son pouce ou sa tétine), c’est l’heure de le coucher dans son lit.

Après, selon les habitudes, vous pouvez lui lire sa petite histoire ou lui chanter une chanson douce lorsque bébé est déjà dans son lit. Peu importe l’ordre désiré.

Personnellement, pour Féeline, j’allume sa veilleuse d’étoiles (qui s’éteint toute seule au bout de 20 minutes) et son mobile musical qui tourne au-dessus de son lit (environ 5 minutes). Je mets en marche son baby phone caméra et une fois qu’elle est bien calme, je sors de sa chambre doucement.

Bien évidemment, on n’agit pas de la même façon avec un bébé de moins de 6 mois, qui pour la plupart ne fait pas ses nuits, qu’avec un bébé de 9 mois par exemple. Un bébé ne comprend la différence entre jour et nuit que vers ses 9 mois de manière générale. Quant à faire ses nuits, cela dépend aussi de l’enfant.

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

Ce qu’il faut faire si bébé (de plus de 6 mois) pleure :

– Prendre le temps de lui dire « bonne nuit ».

– Ne pas le coucher sans un petit rituel sauf si bébé a trop sommeil.

– Revenir cinq minutes après être sorti de la chambre.

– Rassurer bébé qui prend votre départ de sa chambre comme un abandon.

– Revenir au bout de 10 minutes si nécessaire.

– Revenir au bout de 15 minutes si vraiment nécessaire.

Le fait d’espacer le temps permet à bébé de se rendre compte que vous n’êtes jamais loin et qu’il peut compter sur vous, que vous ne l’abandonnez pas. Cependant, difficile lorsque l’âge est un peu plus avancé de ne pas se demander si « comédie » il y a. D’où l’importance de ne pas céder.

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

Ce qu’il ne faut pas faire (avec un bébé de plus de 6 mois) :

– Coucher bébé rapidement faute de temps.

– Ne pas coucher bébé sans lui avoir au préalable accordé un moment détente, jeux calmes, câlins.

– Ne pas laisser pleurer bébé sans revenir le rassurer à la méthode 5 – 10 – 15 (il y en a d’autres des méthodes, mais celle-là est celle qui fonctionne le mieux en général et qui reste assez douce pour bébé je trouve).

Ne jamais laisser pleurer bébé longtemps, pas au-delà d’une demi-heure d’affilée (et là encore c’est beaucoup, mais parfois nécessaire après avoir appliqué la méthode 5 – 10 – 15).

Bien évidemment, je ne parle ici que des bébés au-delà de 6 mois environ, ceux qui font leurs nuits, qui comprennent quand c’est l’heure du dodo.

Avant cet âge, bien souvent, bébé s’endort sur le sein ou le biberon ou s’endort dans vos bras.

Quand la méthode des 5 – 10 – 15 ne fonctionne pas (ce qui n’arrive qu’une fois par semaine en moyenne), je retourne dans la chambre, prend Féeline dans mes bras, et dans la pénombre, je la berce doucement contre moi, en lui caressant le dos et l’arrière de sa tête, jusqu’à ce que qu’elle s’apaise et se rendorme. Parfois, elle se rendort bien sur moi et délicatement, je la recouche (en mode mission périlleuse), parfois elle se calme juste, je la recouche doucement. Je reste penchée au-dessus de son lit en lui caressant le ventre, (ou le dos si elle se met d’elle-même sur le ventre), pendant 5 à 10 minutes, puis je ressors. Le plus souvent, elle ne dit rien et s’endort. Plus rarement, j’ai droit aux pleurs qui recommencent à peine passée sa porte. Je recommence alors la méthode des 5 – 10 – 15, qui fonctionne pour le coup à chaque fois.

Et vous, comment faites-vous ?

N’hésitez pas à partager vos avis et expériences sur ce sujet ! ✍

12234

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s