Anecdotes personnelles, Humeurs

La notion du temps

Le temps… Ce tic-tac infernal qui ne cesse jamais, ne ralenti jamais non plus, ne nous laisse aucune échappatoire ! Le temps qui passe inlassablement quoi que l’on fasse ou dise. Personne n’y peut rien.

Avant d’être maman, c’était déjà quelque chose qui me gonflait au plus haut point, si bien que porter une montre en dehors du travail m’horripilait. J’aimais vivre selon « mon temps », me lever quand je voulais, manger quand mon ventre gémissait, je voulais être « libre ». Oui, c’est beau de rêver hein ?

Mais si déjà à l’époque je me plaignais du manque de temps, imaginez à présent que j’ai Féeline, combien le temps s’est encore réduit ! Oui bien souvent, j’ai l’impression d’être le lapin dans Alice aux pays des Merveilles…

Image associée

Voici ma journée type (pour rire un peu…) :

Le matin :

Le réveil sonne (parfois c’est la sonnerie du boîtier électronique à côté de mon lit, parfois c’est la douce voix de ma princesse qui surgit via le baby phone caméra).

Dans le premier cas : je me prépare dans la salle de bain, prends mon petit déjeuner avant de remonter chercher Féeline.

Dans le second cas : je me prépare dans la salle de bain en accéléré (pas le temps pour le maquillage, pas le temps de prendre son temps…). Je vais chercher Féeline pour la descendre au rez-de-chaussée, la mettre dans sa chaise haute avec des jouets pour préparer le biberon et lui donner. Je déjeune après selon le temps qu’il me reste avant de travailler.

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

Le midi :

Pas le temps de manger doucement, parfois pas le temps de manger tout court. Entre la préparation du repas pour ma minette, la préparation du repas de Papa Fauve qui souvent rentre manger le midi. Ensuite, donner à manger à Féeline qui adore prendre son temps entre chaque bouchée, voire à prendre son pouce à chaque fois pour, non seulement avoir plein de purée sur son doigts , mais aussi pour bien l’étaler sur ses vêtements ou la chaise haute. Sans oublier le timing serré. Bien souvent, je n’ai pas le temps d’avoir un « vrai » repas.

Parfois, il m’arrive même d’oublier de mettre fait un café (et je le retrouve à sa place, bien froid quelques heures plus tard). Parfois je saute le fromage, ou le plat principal (s’il y a une entrée).

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

Le soir :

Pour le biberon du soir, ça va, quand Papa Fauve est présent, on s’entraide, l’un mange pendant que l’autre joue avec la miss, puis on inverse lors du biberon. Seul hic : on ne mange pas en même temps (mais bon, c’est pour la bonne cause). Le weekend bien souvent, on donne le biberon à Féeline, on la met au lit et ensuite on se cale devant la télé avec un plateau repas !

Quand Papa Fauve est au sport (ce qui arrive deux à trois soirs par semaine), de nouveau, le temps me manque pour tout. Le temps me manque pour faire la vaisselle, m’occuper du linge, faire un peu de ménage, trier les papiers, ranger la salle de vie / jeux, prendre une douche, faire à manger pour le lendemain, avoir du temps pour moi… J’aimerais des fois pouvoir me poser pour lire un bon livre (parmi ceux qui trône dans mon bureau depuis de longs mois), regarder la télévision (c’est bien la seule chose qui me permet de me vider la tête quand je suis vannée), me poser devant l’ordinateur (pour surfer et bloguer).

Image associée

Dur dur quand on devient maman de trouver du temps pour soi, surtout quand le papa n’est pas là. Le weekend dernier, Papa Fauve était avec des amis pour l’enterrement de vie de garçon de l’un d’eux. Il est parti tôt le samedi matin pour ne revenir que le dimanche soir. Et deux journées avec Féeline, même si elle a été adorable la plupart du temps, elle me demandait beaucoup d’attention et je me suis rendue compte que je n’avais pas le temps de faire toute la liste que je m’étais faite ! Et puis, il faut bien l’avouer, je prévois toujours beaucoup trop de choses à faire et forcément ça n’aide pas !

Au final, le plus important est de vivre à fond le moment présent. Le temps passe et on n’y peut rien. C’est à nous, mamans, de gérer notre temps et de ne pas hésiter à mettre à contribution sa moitié ou à demander de l’aide auprès de proches en cas de besoin. Ce n’est pas parce qu’on n’a pas le temps d’être une parfaite fée du logis qu’on est dépassé, une mère ratée, etc. Non ! L’important est de toujours avoir du temps pour nos enfants, notre famille, nos proches, et avoir aussi du temps pour soi. Le reste n’est que superficiel.

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

Une image que j’adore pour parler de ce sujet est la suivante : prenez un bocal, mettez-y de grosses pierres (représentant la famille et les proches), puis des graviers (représentant le travail), puis du sable (représentant toutes les choses annexes). Le bocal est rempli à ras bord, mais tout est rentrer.

Faite la même chose en mettant d’abord le sable, puis les graviers, et enfin les grosses pierres… Tout ne rentre pas et c’est le bordel !

Moralité : dans la vie,
il faut se concentrer sur chaque chose selon son importance
sinon rien ne va plus et on se sent débordé,
on craque !

12234

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s