L’aspirine : un ingrédient miracle

Coucou ! Saviez-vous que ces petits comprimés blancs souvent appelés « cachets » existent depuis plus d’un siècle ? C’est sans aucun doute le médicament le plus connu au monde. Quelle pharmacie familiale n’en est pas pourvue ? Essentiellement, on s’en sert contre les maux de tête, les lendemains de fête, la fièvre… Et pourtant, son pouvoir ne s’arrête pas là !

Aujourd’hui, l’aspirine permet :

D’entretenir un bouquet de fleurs.
– De soulager certaines affections cutanées.
– De contrer les courbatures.
– De tonifier la peau du visage.
– De soulager des maux de ventre.
– De soulager un mal de tête ou une migraine.
– De redonner du peps à ses cheveux.

– De détacher un vêtement.
– De soulager les cystites.

Lire la suite de « L’aspirine : un ingrédient miracle »

Chandeleur : origine et tradition

Et qui a inventé les crêpes pour la Chandeleur ?

Coucou mes Fétiches, et si on parlait crêpes aujourd’hui ? La Chandeleur arrive à grands pas (le 2 février plus précisément) et il est grand temps de faire et déguster des crêpes ! Qu’elles soient salées, sucrées, nature, nappées de miel, de confiture ou de chocolat, l’essentiel est de se régaler !

Alors non, la Chandeleur ne vient pas de Chandler (désolée les fans de Friends) et les crêpes sont apparues en Bretagne, au XIIIe siècle. Le sarrasin, rapporté en France après les croisades en Asie, a permis de confectionner cette fine couche de pâte, de forme ronde. C’est le début de la galette bretonne !

Lire la suite de « Chandeleur : origine et tradition »

La fête d’Imbolc et ses gourmandises

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui, je vais vous parler d’une fête païenne d’origine celte et irlandaise assez méconnue (contrairement à Samhain qui correspond à Halloween ou Yule qui correspond à Noël). C’est l’une des fêtes sur laquelle les sources littéraires médiévales sont les moins nombreuses. On célèbre ce sabbat pour fêter la fin de l’hiver (ou l’arrivée prochaine du printemps) dès le 1er février au soir et jusqu’au 2 au soir (attention, les dates peuvent légèrement divergées selon l’année, il faut donc bien vérifier le calendrier païen). Cependant, la date exacte importe peu, si vous la loupée, vous pouvez la faire durant toute la période du mois de février sans problème.

Le sens premier du nom est «lustration», comme pour lustrer quelque chose, faire le ménage en somme. Il s’agit donc d’une purification qui prend place à la fin de l’hiver. Nous pourrions aisément la comparer au grand nettoyage du printemps que l’on fait généralement en mars. Elle a aussi le sens de «lactation» ou «lait des brebis». La date d’Imbolc correspond d’ailleurs à la période de l’agnelage, et donc au moment où les brebis commencent à allaiter leurs petits. Son nom vient du gaélique qui signifie “dans le ventre.” Voilà pourquoi beaucoup de gens l’associe à la fécondité, au lien d’une mère à son enfant et à la maternité en général. C’est une fête essentiellement féminine donc, lunaire, et maternelle généralement associée à l’eau.

Lire la suite de « La fête d’Imbolc et ses gourmandises »

Au temps des châteaux forts

Coucou mes Fétiches ! Un peu d’histoire aujourd’hui, pour bien terminer l’année, ça vous dit ? Des anecdotes sur la vie au Moyen Âge, au temps des châteaux forts… Des trucs que j’aurai bien aimé apprendre en cours d’histoire au lieu des dates de guerre à retenir… Il y a beaucoup d’idées reçues concernant cette époque qui a tout de même durée près de 1000 ans (de l’an 476 à 1453 / 1492), voilà pourquoi j’avais envie de partager un peu de connaissance dans cet article spéciale culture… C’est important de ne jamais cesser d’apprendre, alors c’est parti pour se culturer (oui, oui, cultiver je voulais dire…)

Les châteaux brillaient

En effet, les châteaux forts n’ont pas toujours été de pierres grises et ternes que l’on connait aujourd’hui. Ils étaient à l’époque peints à la chaux blanche, ce qui rendaient les remparts et donjons brillants. Ils étincelaient au moindre rayon de soleil, avouez que cela devait être beau et impressionnant dans le paysage !

Lire la suite de « Au temps des châteaux forts »

Sabbat de Yule et son gâteau phare

Hey mes Fétiches ! On se retrouve aujourd’hui pour parler d’une fête Païenne correspondant au solstice d’hiver, autrement dit l’entrée en hiver ! C’est le moment de l’année où la nuit est la plus longue mais aussi en parallèle le moment où les jours vont commencer à se rallonger. Cette fête célèbre la renaissance du soleil et le début d’une nouvelle vie. C’est en quelques sortes la régénération et le retour des énergies.

D’ailleurs, sachez que dans l’Antiquité, l’on célébrait des fêtes solennelles lors de la dernière semaine de décembre dans une atmosphère joyeuse avec beaucoup de décorations, le fameux bûcher intérieur, le houx et le gui pendant du plafond et le sapin fraîchement coupé. Cela ne vous rappelle rien ? Cette fête fut « empruntée » ensuite par l’église chrétienne, vers le IVe siècle ap J.-C., par le Pape Libère (Libéré, délivré… Pardon), qui en l’an de grâce 354 fixa au 25 décembre la date de la nativité.

Lire la suite de « Sabbat de Yule et son gâteau phare »

Les étranges traditions de Noël à l’étranger

Coucou ! Comment ça va chez vous ? Vous avez fini vos préparations de Noël ? Envoyé votre lettre au Père Noël ? Cette année malgré la crise, c’est vous qui recevez ou vous le faites dans la famille ? Bon dites-moi tout : de quelles couleurs est décoré votre sapin ? Moi cette année (comme tous les ans d’ailleurs), c’est en rouge et doré.

Nous avons tous des habitudes plus ou moins spécifiques lors de cette fête païenne, mais en France, le fait de décorer un sapin, recréer la crèche, mettre des lumières, guirlandes et autres décorations, sans compter que manger des huitres, de la dinde et une bûche le soir du 24 ou le 25 midi n’a rien de bizarre en soi. Enfin, pour nous, hein parce que pour certains étrangers, ça peut paraître aussi bizarre que ce que je vais vous présenter ci-dessous…

Lire la suite de « Les étranges traditions de Noël à l’étranger »

Ma petite liste de films de Noël

Bonjour bonjour ! Je sais, des films de Noël, on n’en manque pas, me direz-vous… Oui mais là, il ne s’agit pas de films lambda classiques de Noël que je vous propose, mais une petite sélection personnelle et pas forcément connue, pour toutes la famille et surtout pour tous les goûts (ou presque).

Que ce soit de jolis contes, des romances, des aventures héroïques, fantastiques, réalistes, peu importe… Retombez dans l’enfance, oubliez vos soucis et découvrez ou redécouvrez ces merveilles du petit et grand écran.

Lire la suite de « Ma petite liste de films de Noël »