La fête d’Imbolc et ses gourmandises

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui, je vais vous parler d’une fête païenne d’origine celte et irlandaise assez méconnue (contrairement à Samhain qui correspond à Halloween ou Yule qui correspond à Noël). C’est l’une des fêtes sur laquelle les sources littéraires médiévales sont les moins nombreuses. On célèbre ce sabbat pour fêter la fin de l’hiver (ou l’arrivée prochaine du printemps) dès le 1er février au soir et jusqu’au 2 au soir (attention, les dates peuvent légèrement divergées selon l’année, il faut donc bien vérifier le calendrier païen). Cependant, la date exacte importe peu, si vous la loupée, vous pouvez la faire durant toute la période du mois de février sans problème.

Le sens premier du nom est «lustration», comme pour lustrer quelque chose, faire le ménage en somme. Il s’agit donc d’une purification qui prend place à la fin de l’hiver. Nous pourrions aisément la comparer au grand nettoyage du printemps que l’on fait généralement en mars. Elle a aussi le sens de «lactation» ou «lait des brebis». La date d’Imbolc correspond d’ailleurs à la période de l’agnelage, et donc au moment où les brebis commencent à allaiter leurs petits. Son nom vient du gaélique qui signifie “dans le ventre.” Voilà pourquoi beaucoup de gens l’associe à la fécondité, au lien d’une mère à son enfant et à la maternité en général. C’est une fête essentiellement féminine donc, lunaire, et maternelle généralement associée à l’eau.

C’est une fête tournée vers la lumière des jours qui se rallongent toujours davantage, d’un hiver encore bien présent mais qui annonce tout de même son départ prochain pour laisser place au printemps. Egalement connue sous le nom de Chandeleur, la fête d’Imbolc est un symbole de purification et de renaissance qui intervient environ 40 jours après le solstice d’hiver. Vous vous en fichez ? Oui, vous avez raison, on s’en fou !

En Europe, les paysans avaient coutume de marcher en procession sur les champs pour prier (le plus souvent à la déesse celte Brigit), demander de rendre de nouveau les terres fertiles avant les semailles. Il n’était pas rare que de grands bûchers brûlaient lors d’une soirée proche de la Chandeleur afin d’apporter la chance et la lumière sur ses futurs projets. Voilà pourquoi tous les rituels ou enchantements lancés à cette date auront un pouvoir décuplé, que ce soit du point de vue de la rapidité comme de l’efficacité. Enfin, cela reste au bon vouloir de la magie hein…

Les symboles et traditions

Lors de ce sabbat, il est d’usage de faire le point sur sa vie, se purifier l’esprit. Je m’explique : il est judicieux de laisser derrière soi tout ce qui nous tire vers le bas et aller de l’avant. C’est la saison idéale pour entreprendre de nouvelles choses. Le perce-neige, originaire de Grande-Bretagne, première fleur à apparaître après les grands froids de l’hiver, à travers même la neige, représente bien ces notions de croissance et de renaissance.

La couleur blanche est de mise lors de ce sabbat, lié intimement à la lumière, à la lune et à la neige. C’est la couleur de l’unité et de la pureté. Elle représente la nouveauté et est idéale pour les prémices de toutes choses. Il est d’usage de boire du lait ou de l’eau bien davantage que d’ordinaire en cette journée de 24 heures. Pas d’alcool désolée, on a dit pas d’alcool… (Bon, si vous insistez, le cidre doux peut faire exception.)

Des idées d’activités ce jour-là

C’est la journée où il est recommandée de prendre un bon bain chaud pour se purifier le corps (bon juste pour information, n’attendez pas cette journée spécifique dans l’année pour prendre un bain, hein, on est bien d’accord ?!) et se détendre en oubliant ses soucis. Alors, si vous n’avez pas de baignoire, une douche est appréciable également.

Se balader en forêt, en campagne ou en montagne pour les chanceux afin de respirer l’air pur et frais et profiter des premiers chants d’oiseaux, de la neige s’il y en a, d’observer la nature et les premiers signes du printemps.

Parlons printemps tient et du grand nettoyage que vous pouvez commencer plus tôt cette année. C’est le moment de faire le tri dans vos placards. Si vous avez un jardin, c’est le moment de commencer à désherber sauf si vous avez la chance d’avoir un sol recouvert de neige bien évidemment.

Pensez à placer une chandelle ou bougie blanche devant chaque fenêtre (hors chambre et salle d’eau) le soir d’Imbolc. Attention toutefois à bien tout éteindre avant d’aller vous coucher ! Pour information, le feu, ça brûle… et l’eau ça mouille. (Désolée, c’était plus fort que moi… Ok je sors…)

Avec les enfants :
– Confectionner une couronne et la décorer à l’aide de gommettes pour ravir les princes et princesses en herbe.
– Fabriquer, si on l’âme bricoleur, une cabane à oiseau (en bois de préférence) pour la placer dans un arbre ou un pique spécifique afin de nourrir les oiseaux qui reviendront au printemps. Une bonne façon de leur souhaiter la bienvenue.
– Faire ou décorer des chandelles, des bougies de couleur initialement blanches. La couleur verte est aussi de mise (lié aux fêtes irlandaises et le rappel de l’herbe verte prête à repousser), et qui est d’ailleurs la couleur de l’espoir.
– Cuisinez avec vos enfants pour faire des crêpes, des gaufres, des gâteaux… Pourquoi pas des biscuits, cookies en forme de soleil, de lune, de flocon de neige ?

Cuisiner et déguster

Qu’on l’appelle la Chandeleur, Imbolc ou la crêpe day (pure invention de mon jus), c’est la période idéale pour cuisiner seul(e) ou en famille. Bon, si en général, on fait des crêpes, on peut tout aussi bien confectionner des biscuits, des gâteaux, des gaufres, bref, ce qu’on veut en somme. Je vous préviens cependant, les ingrédients privilégiés sont incompatibles avec un régime minceur. C’est à dire qu’en dehors du fait qu’on utilise du lait et du beurre à la base, on associe souvent les mets avec du chocolat, de la pâte à tartiner, de la confiture, du miel, du sucre.

Des boissons chaudes qui remplacent le café ou le thé ce jour-là :
– Un chocolat chaud (genre Poulain) ou fait maison.
– Un lait au miel.

Recette du chocolat chaud maison

Les ingrédients :
– 150g de chocolat noir spécial dessert (je prends Nestlé, mais après libre à vous)
– 50 cl de lait (entier de préférence)
– 10 cl d’eau
– 2 sachets de sucre vanillé

Préparation :
Cassez les carreaux de chocolat que vous placez dans un petit saladier.
Dans une casserole ou un saucier, faites chauffer l’eau et le lait.
Lorsque de petites bulles apparaissent, videz les deux sachets de sucre vanillé et remuez bien. Laissez encore chauffer pendant une bonne minute, puis retirez la casserole du feu.
Ajouter alors les carreaux de chocolat et mélangez très vigoureusement jusqu’à ce que ça mousse. Personnellement, je fouette le tout !
Vous pouvez ajouter de la chantilly (avec ou sans coulis de chocolat) ou encore des copeaux de chocolat noir râpé dessus juste avant de servir.
Boire chaud !

Recette du lait au miel

Les ingrédients :
– 1 litre de lait (entier de préférence)
– 2 c. à soupe de miel (j’utilise le miel de sapin que j’affectionne tout particulièrement, mais sinon l’acacia est bon aussi)
– 5 clous de girofles
– 1 bâton de cannelle ou de la cannelle en poudre
– 4 gousses de cardamome
– 5 baies épicées – assemblage de 3 poivres (blanc, noir et vert), et de 2 faux poivres (poivre Cubèbe et baie rose)
– 1 feuille de laurier (optionnel)
– 1/4 de c. à café de copeaux de noix de muscade (optionnel)

Préparation :
Versez tous les épices (baies, cannelle, girofles, laurier, noix de muscade, cardamome) dans un saladier après les avoir émietté. Faire chauffer le lait à feu doux pendant 5 min avant d’ajouter le miel et laissez chauffer encore 5 min avant d’y verser les épices. Faire cuire à feu doux pendant 15-20 minutes. Ne surtout pas faire bouillir. Servir chaud via une petite passoire.

 

Voilà pour cette fête malheureusement trop méconnue.
J’espère que cela vous aura plu

et donné encore plus envie de faire des crêpes et autres gourmandises.
A très vite ! 🙂

3 commentaires sur « La fête d’Imbolc et ses gourmandises »

Laissez une trace de votre passage :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s