Sabbat de Yule et son gâteau phare

Hey mes Fétiches ! On se retrouve aujourd’hui pour parler d’une fête Païenne correspondant au solstice d’hiver, autrement dit l’entrée en hiver ! C’est le moment de l’année où la nuit est la plus longue mais aussi en parallèle le moment où les jours vont commencer à se rallonger. Cette fête célèbre la renaissance du soleil et le début d’une nouvelle vie. C’est en quelques sortes la régénération et le retour des énergies.

D’ailleurs, sachez que dans l’Antiquité, l’on célébrait des fêtes solennelles lors de la dernière semaine de décembre dans une atmosphère joyeuse avec beaucoup de décorations, le fameux bûcher intérieur, le houx et le gui pendant du plafond et le sapin fraîchement coupé. Cela ne vous rappelle rien ? Cette fête fut « empruntée » ensuite par l’église chrétienne, vers le IVe siècle ap J.-C., par le Pape Libère (Libéré, délivré… Pardon), qui en l’an de grâce 354 fixa au 25 décembre la date de la nativité.

Avant cela, l’anniversaire de naissance du Christ se fêtait le premier dimanche de janvier, bien que tout le monde sait que Jésus est né au mois de mars, m’enfin, on ne va pas chipoter là-dessus… L’important, c’est qu’il soit bien né à l’an zéro hein sinon où va le monde ? Quoi que, j’ai entendu dire que le Christ serait effectivement né deux années avant J.-C., c’est marrant non ? En même temps, pas évident à mettre en place l’année de départ pour la terre entière…

Yule est sans conteste la fête qui célèbre le mieux le retour de la lumière, du soleil et de la culture, car à l’époque, nos anciens se nourrissaient que par la terre. C’est le moment comme chaque sabbat de faire une introspection sur soi, sur l’année écoulée et sur le futur. C’est le moment idéal pour méditer, se purifier et se lancer des challenges si possible à tenir !

La décoration

Pour décorer votre maison, il est conseillé de préserver ce côté très nature à l’intérieur de sa maison pour se sentir davantage proche de la forêt, que ce soit avec du houx (chance et force), du gui (la guérison et la paix), des rameaux de végétaux à feuilles persistantes (le bien-être), du laurier (la protection), du romarin (la santé et l’énergie), de la lavande (le calme), du cèdre ou encore du genévrier (la protection, la force et l’ambition). Les couleurs à privilégier d’ailleurs sont assez classiques, elles jonglent entre le vert, le rouge et le doré. Cependant, il est tout à fait possible d’ajouter ou de remplacer par de l’argenté, du blanc et du bleu. L’important après tout, c’est de se sentir bien chez soi !

Attention toutefois à ne pas laissez vos décorations trop longtemps !! Il est dit qu’il faut que l’arbre de Yule (où le sapin de Noël, peu importe le nom que vous lui donnez), doit être démonté à l’Épiphanie, sous peine de provoquer la malchance. Je vous laisse le soin de vérifier la thèse par vous-même…

Pour le repas de Yule

Si vous avez envie de mettre la main à la pâte en ce jour de fête peu commun, je vous invite à user des pommes, des poires, des oranges, des clémentines, des noix et de chocolat noir (plus de 70%) ainsi que des plats à base de porc (désolée pour les végétariens, vous pouvez remplacer la viande par du poisson ou un crumble de légumes), avec des épices au cumin, curcuma et origan. Des tisanes à base de mélisse, de camomille, d’hibiscus ou encore de gingembre sont à privilégier lors de ce repas.

Recette du gâteau de Yule

Les ingrédients pour 4/6 personnes :
– une tasse de café fort
– 1 c; à café de jus de citron pressé
– 1 c. à café de cannelle
– 1 œuf
– 1 demi-cuillerée à café de clous de girofle
– 2 c. à café d’extrait de vanille naturelle ou à défaut un sachet de sucre vanillé
– 1,5 tasse de farine complète
– 1 c. à café de fécule de maïs
– 1 demi-tasse de cacao (j’utilise personnellement le cacao Poulain)

Mélangez le café, le citron, la cannelle, la vanille, l’œuf et le fécule de maïs dans une grande tasse ou un bol, et le reste des ingrédients dans un autre récipient. Puis, mélangez le tout avant de versez cette pâte dans un moule préalablement beurré et fariné que vous laisserez au four sans le préchauffé pendant environ 30 minutes à 350°. Pensez à le vérifier souvent pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Et vous alors, qu’avez-vous prévu de faire pour cette fête païenne ?
Personnellement, je vais cette année bien démarquer la fête de Yule qui se déroulera le 21 décembre de Noël qui reste la venue du Père Noël avec ses précieux cadeaux. Belle fin de journée à toutes et tous et que la magie de cette fin d’année vous submerge ! A très vite les z’amis !

Un commentaire sur « Sabbat de Yule et son gâteau phare »

Laissez une trace de votre passage :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s