Les quatre accords Toltèques, Don Miguel Ruiz

Hey, coucou ! On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un livre, le dernier en date que j’ai lu, un livre philosophique où la sagesse transpire à chaque page. Les quatre accords proposent un puissant code de conduite capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d’amour.

Les quatre accords sont des clés pour atteindre ce bien-être et cette sagesse idyllique. Ce n’est pas simple, loin de là, le parcours est long, parfois très difficile, mais c’est un bon exercice en vue de devenir meilleur. Découvrez ces fameux quatre accords…

Ce livre spirituel s’adresse à chacun de nous, peu importe sa religion, ses croyances, son milieu, son âge ou ses origines. Ce petit bouquin dresse une simple ligne de conduite divisée en quatre points bien distincts : quatre accords faciles à comprendre, mais pas toujours évident à mettre en pratique !

Ces quatre accords sont relativement simple, mais ils demandent de l’entraînement et de la volonté pour atteindre ce niveau de sagesse ultime. Bien évidemment, à moins d’être un chaman des montagnes isolées d’Amérique du Sud, je doute fort que cet idéal puisse être atteint à la perfection, cependant, il est judicieux e s’efforcer à appliquer ces conseils précieux afin de relativiser sur le monde, ceux qui nous entourent et sur nous même.

Changer sa vision des choses suffit bien souvent à changer sa vie à jamais.

Pour être franche, j’ai lu ce livre en trois soirs… C’est fluide, ça glisse tout seul… Même si l’on ne partage pas le côté religieux et spirituel de l’auteur, le discours est universel. Il a sa façon bien à lui d’expliquer les choses, parfois en les reformulant de diverses manières, mais on se prend au jeu et on ne peut que vouloir se donner les moyens d’appliquer ces quatre petites phrases aussi simples que complexes. A force d’entraînement, on ne peut que s’améliorer pour se faciliter la vie et celles de nos proches.

Le premier accord : Que votre parole soit impeccable.

Le message est clair : tournez sa langue sept fois dans la bouche avant de parler. La parole peut être une arme redouteuse et destructrice, à nous d’en faire un baume plutôt qu’un poison. Ce n’est pas évident, mais réfléchir avant de parler, relativiser avant de crier, s’énerver, dire des choses qu’on ne pense pas, cela peut éviter de faire du mal pour pas grand chose au final. C’est un excellent exercice de maîtrise de soi.

Le second accord : Quoi qu’il arrive, n’en faite pas une affaire personnelle.

Les critiques, bonnes ou mauvaises, elles ont un pouvoir sur nous, un pouvoir bien trop puissant et destructeur à la longue. S’en défaire, c’est se protéger pour que les mauvaises langues, les gens toxiques, la négativité ne nous atteignent plus. Un exercice qui est loin d’être facile, mais qui est à mon sens nécessaire pour vivre plus sereinement.

J’ai personnellement été bien trop peinée par des mots, des actions qui n’auraient jamais dus m’atteindre à ce point. Aujourd’hui, je relativise beaucoup et cette philosophie m’aide grandement à me détacher de cette méchanceté ou cette idiotie typiquement humaine.

Le troisième accord : Ne faites pas de supposition.

Bon, c’est clairement le plus difficile des accords à mettre en pratique. Je fais des suppositions, anticipe, imagine et ce depuis toute petite. C’est donc très difficile pour moi de ne vivre que dans cette vérité prouvée. Je vais essayer de réduire un maximum les suppositions pour ne pas en faire des réalités trompeuses, mais le chemin sera sinueux ! ^^

Après, l’auteur mentionne essentiellement des suppositions envers les autres par peur de poser des questions. Là-dessus, ça va, je n’ai pas peur de demander, observer pour comprendre et non pour juger.

Le quatrième accord : Faites toujours de votre mieux.

Ne pas s’attendre à des miracles, juste être satisfait de son travail, de ce qu’on fait, de ce qu’on est. L’important est de trouver la paix avec soi pour être en paix avec les autres, se respecter et s’aimer pour pouvoir respecter et aimer les autres. Cet accord permet de ne pas viser trop haut, mais juste assez haut pour se sentir grandir spirituellement et philosophiquement sans craindre la déception et encore une fois la négativité.

En conclusion : c’est un livre qui aide à changer sa vision des choses pour s’améliorer et trouver une certaine sérénité. J’adore le concept et j’ai vraiment apprécié ce bouquin qui se lit très vite. Il donne les clés pour réussir à se surpasser, alors maintenant, il est temps de s’entraîner ! 🙂

Avez-vous lu ce livre ?
N’hésitez pas à me partager vos avis !
Je vous dis à très vite ! 🙂

Laissez une trace de votre passage :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s