Alimentation, Humeurs

Pourquoi je ne mangerai jamais vegan !

Hey mes Fétiches, aujourd’hui j’ai un petit recadrage à faire concernant cette « nouvelle » mode qu’on certaines personnes et personnalités dans le monde à vouloir se donner un genre en adoptant le mouvement vegan… Cette alimentation s’apparente à un végétarisme extrême qui exclut tout apport de source animale comme la viande, le poisson, les œufs, le miel… Sans oublier l’utilisation de tout produit issu des animaux tel que le cuir, la laine, la fourrure, la soie, la cire d’abeille… Les cosmétiques ou médicaments pouvant contenir des substances animales.

Bon, sachez avant toute chose que le véganisme n’est pas né d’hier, pour faire court, disons que sa création remonte aux années 1940-1945. Leur doctrine parue en 1951 stipule que : « le véganisme est la doctrine selon laquelle les humaines doivent vivre sans exploiter les animaux. »

Alors je suis contre la chasse ou toute forme de maltraitance envers les animaux. Ne parlons pas de la corrida que je trouve intolérable à notre siècle. Les élevages intensifs, les usines de bétails ou encore les laboratoires à outrance de tests, je suis contre bien évidemment, même si pour ce dernier point, l’utilisation de cobaye est souvent nécessaire pour des recherches médicales.

Cependant, il ne faut pas tout mélanger. Il ne faut pas se proclamer anti-consommateur d’espèces vivantes sous prétexte qu’on les exploite. Il y a une énorme différence entre l’exploitation des animaux et la cruauté envers eux. Ce sont deux comportements radicalement différents. Tuer pour se nourrir est différent de tuer par plaisir ! Si des abus sont malheureusement faits dans le monde, il ne faut pas oublier que la plupart des éleveurs aiment leurs animaux et surtout les respectent. Continuons de nous battre contre les pratiques des élevages intensifs et bien souvent des pratiques dans les abattoirs, ça je suis bien d’accord, mais prendre prétexte de ces cruautés pour ne plus manger de viande ni se couvrir de laine est, excusez-moi, complètement stupide !

Rejeter des pratiques normales et courantes parce qu’il existe des déviances malsaines est en soi une absurdité et si l’on faisait ça avec tout ce qui pose le même cas de figure, la vie deviendrait invivable !

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

Ce petit article coup de gueule n’est pas anodin, j’ai récemment rencontré une famille pro vegan dont les enfants sont « contraints » d’adopter la volonté de leurs parents. Un comportement égoïste et dangereux que je déplore au plus haut point…

J’ai posé pas mal de questions à la maman et notamment sur le fait de sa raison profonde de ce régime alimentaire… Elle m’a répondu le plus naturellement possible qu’elle ne pouvait accepter l’idée de manger un être vivant. Ce à quoi je lui ai répondu : « oui, mais si on met de côté les huitres, tous les êtres sont bien morts avant d’être mangés. Leur mort n’est ainsi pas vaine si on leur fait l’honneur de les manger pour que leurs protéines servent à notre organisme« . J’étais un peu ironique je l’avoue…

Elle m’a ensuite sorti une explication tout droit sortie d’un article pro vegan  où la forme l’emporte largement sur le fond. « Je respecte les animaux, c’est pourquoi je ne les mange pas. Quand vous respecter des gens, des animaux, on ne les mange pas. »

Hum, comment dire… ? Entre manger des animaux et manger des humains, (c’est du cannibalisme on est bien d’accord), il y a un monde de différences !!!! Non mais… Elle s’écartait du sujet à une vitesse éclaire…

Revenons à nos moutons, enfin à nos questions… « Vous respectez les animaux, sachez que moi aussi. Et je ne vois pas pourquoi arrêter d’en manger changerait quelque chose à part me provoquer des carences inutiles… Cependant, vous m’avez dit ne pas vouloir manger d’être vivant, pourtant vous mangez bien des protéines végétales ? Ce sont aussi des êtres vivants… Et vous saviez que la vache qui broute le pré avale toute sorte d’insectes malgré le fait qu’elle soit omnivore ? »

Sa réponse ne se fit pas attendre : « ce ne sont que des maladresses non-intentionnelles. Mais pour les végétaux, il n’y a aucun manquement de respect puisqu’ils ne sont pas sensibles comme les animaux. » Ah, madame parle aux plantes maintenant pour savoir qu’elles sont insensibles ?!

« Tous les êtres humains sont des prédateurs depuis la nuit des temps. Même les arbres sont des prédateurs, vous saviez que leurs racines libèrent des substances toxiques pour éliminer les jeunes pousses concurrentes à proximité ? Qui vous dit alors que les plantes, les arbres, les fleurs sont insensibles ? Elles sont vivantes, comme les animaux… Si je suis votre logique, vous ne devriez pas manger grand chose… »
Ce à quoi elle ne sut quoi répondre…

L’illusion de l’insensibilité végétale est logique et nécessaire pour tout végétarien et vegan qui se respecte pour pouvoir avoir la conscience tranquille d’être « meilleur » que le commun des mortels de part leur choix. En tout cas pour cette femme que j’ai rencontré… Ma conclusion à moi est logique aussi, simple et directe : si quelqu’un veut vivre sans porter le moindre tord à aucun être vivant, il n’a qu’une seule solution : se laisser mourir de faim !

Après tout, chacun est libre de faire ce qu’il souhaite, manger végétarien, vegan, (sauf cannibalisme hein bien sûr), végétalien, etc… Chacun vit sa vie à sa convenance ! Cependant, je voulais essayer de comprendre l’idée de fondement de cette pratique qui est impossible à mes yeux tant j’aime les fruits de mer, le poisson, les œufs, la viande… Chacun est libre de ses choix qui ne regardent qu’eux, oui mais je suis contre instaurer un régime pour toute la famille comprenant des enfants. Eux aussi ont le choix !

Bien évidemment, je ne donne ici que mon humble avis !
N’hésitez pas à partager vos points de vue en commentaire !
A très bientôt (✿◠‿◠)

12234

 

 

2 thoughts on “Pourquoi je ne mangerai jamais vegan !”

  1. Je te rejoins totalement ! J’en ai plus qu’assez de ces donneurs de leçons qui croient mieux savoir que tout le monde comment se passe l’élevage, l’abattage, alors qu’au final ils ne s’appuient que sur des « on dit » ou des pratiques extrêmement rares… Bref, j’en assez ! Merci de ton article !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s