Sleeping Beauties, Stephen & Owen King

Hey comment va ? Allez, je vous parle de ma dernière lecture en date qui n’est autre qu’un Stephen King.

L’histoire : un phénomène inexplicable touche les femmes sur toute la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil, et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies. Bientôt, presque toutes sont touchées par la fièvre Aurora, et le monde est livré à la violence masculine. À Dooling, petite ville des Appalaches, la mystérieuse Evie semble immunisée contre cette épidémie. Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, échappera-t-elle à la fureur des hommes privés soudainement de femmes ?

Le surnaturel se mêle subtilement au réalisme, aussi bien psychologique que social. Du très bon (double) King. Hubert Artus, Lire.

La puissance de Stephen King, l’ironie et l’humour vivifiant de son fils. Cécile Mury, Télérama.

Plus qu’un plaidoyer féministe et une défense du droit des femmes. C’est une apologie lyrique et mystique de la féminité. François Angelier, Le Monde.

Voilà ce qu’on peut lire comme critiques littéraires, mais la première chose est que ce livre est assez volumineux, on retrouve bien le style de Stephen King dont certains passages m’ont rappelé son œuvre intitulée la tempête du siècle. En effet, l’histoire d’un être surnaturel et mystérieux débarque dans une bourgade et se fait délibérément arrêté après avoir commit un meurtre. Cela commence de la même manière, cependant, si dans la tempête du siècle, il s’agit d’un être masculin démoniaque, il est question ici d’un être féminin défendant la gente féminine. Car le thème principal de ce bouquin est bien le droit des femmes, la libération des femmes trop longtemps assujetties, trop longtemps considérées comme inférieures…

Il n’y a pas énormément de suspens, surtout si on connait bien le King du genre, mais cela reste un roman plutôt sympa à lire, enfin, quand je dis « sympa », c’est que la lecture coule bien hein, l’horreur est omniprésente, on va pas se le cacher. J’ai par contre été assez déçue de la lenteur de certains passages, de personnages superflus qui nous font perdre le fil de l’intrigue et la fin qui me paraît bien trop simpliste. A vous de le lire et de vous faire votre propre avis !

A très vite ! (◠‿◠)

3 commentaires sur « Sleeping Beauties, Stephen & Owen King »

Laissez une trace de votre passage :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s