Anecdotes personnelles, Les questions de parents

Pouce ou sucette ?

Grande question… Certains prendront leur pouce, d’autres s’adapteront très bien à la sucette, et encore d’autres ne prendront ni l’un ni l’autre ou lui préférera son doudou. Pas évident en tant que parent d’imposer sa préférence. Et je sais de quoi je parle !

Féeline ayant été allaitée au sein dès la maternité, les sages-femmes, infirmières et autres médecins bien pensant m’ont alors dit que le premier mois, je ne devais pas imposer la sucette à ma fille qui risquait de ne pas faire la différence avec mon sein et que cela risquait de poser des problèmes vis à vis de l’allaitement. En effet, loin d’être évident pour le bébé, il est préférable que l’allaitement soit bien installé avant de donner une sucette afin que bébé sache faire la différence.

A la maternité, ma pépette a prit la sucette deux fois quelques minutes avant de la recracher en s’endormant.  Un mois plus tard, tandis que l’allaitement avait bien été mis en place, qu’elle ne risquait plus de confondre, j’ai voulu lui donner la sucette.

IM-PO-SSI-BLE !!! 

Dès qu’on essayait de lui en mettre une, elle tirait au cœur, la repoussait avec sa langue. Bref, j’ai acheté des tétines plates, des tétines en forme du sein, des tétines en caoutchouc, des sucettes MAM, etc. J’ai essayé toutes les sortes existantes et à chaque fois c’était la même histoire, elle tirait au cœur et repoussait la sucette. Bref, après deux mois d’essai lorsqu’elle pleurait ou semblait vouloir tétouiller, j’ai lâché l’affaire, visiblement, ma fille ne savait pas quoi faire de ce « machin » qu’on voulait lui imposer.

Elle ne prenait pas son pouce non plus à ce moment là. Lors de ses quatre mois et demi, elle a commencé à découvrir son pouce (gauche uniquement). D’abord, elle le mordait, puis elle a finit par sucer son pouce. Aujourd’hui, elle le prend systématiquement aussi bien quand elle a faim, que quand elle a sommeil. C’est chou ! 🙂

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne gif"La succion est un réflexe inné chez les tout-petits, il les calme et les aide à se réconforter. Et puis nombreux sont les bébés qui suçaient déjà leur pouce dans le ventre de leur mère…

Je voulait que ma fille prenne la sucette pour plusieurs raisons d’ordre médicales. Il semblerait que la sucette contribue à diminuer la mort subite du nourrisson. Là encore, il y a bien d’autres façons de contrer la MSN avec des précautions bien plus ciblées. Aller voir par là…

Je pensais que la sucette permettait de ne pas déformer le palais ou les dents à l’avenir, sans compter le gros avantage de pouvoir la retirer plus facilement à l’enfant.

Mais, il y a aussi ceux qui sont pour éviter les sucettes et tous les désavantages qu’elles amènent. Le fait que l’enfant perde sa sucette pendant la nuit et se mettent à crier pour que papa ou maman la lui redonne… Un problème que l’on ne rencontre pas avec le pouce par exemple. Le souci d’attacher la tétine au vêtement ou au doudou de l’enfant. Le pouce quant à lui non seulement ne se perd pas, mais l’enfant le gère comme il le souhaite.

Concernant les dents, les experts s’accordent aujourd’hui à dire que tétine ou pouce ont une influence sur le développement dentaire et que ça pourrait aussi provoquer des retards ou des problèmes du langage à la longue.

En l’occurrence, moi qui voulait la sucette parce que moi même j’y avais été abonné, je pensais que cela serait le mieux pour Féeline et après en avoir discuté avec des professionnels, après avoir lu les diverses expertises, je me suis rendu compte que le pouce n’était pas si mauvais que ça en fin de compte, bien au contraire et que la sucette n’était pas la solution miracle et qu’elle avait de nombreux désavantages.

Cependant, j’ai aussi appris qu’en tant que parent, on ne choisit pas toujours pour son enfant, que même si petit, c’est bel et bien lui qui au final fait son propre choix selon son besoin, selon son envie. Bien évidemment, si vous décidez que ce sera tout sauf la tétine, il suffit de ne jamais lui proposer de sucette et le tour est joué.

Ma fille a ainsi choisit de prendre son pouce. C’est un fait. Ce que j’espère maintenant, c’est que son besoin d’être rassuré s’apaisera et ne s’étendra pas au-delà de ses quatre ans. Affaire à suivre donc !

Et vous, comment s’est déroulée cette grande étape pour votre ou vos enfant(s) ? Etes vous plutôt pouce ou sucette ?

N’hésitez pas à partager vos expériences et vos avis ! 

12234

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s