Le saviez-vous ?, Les dangers à éviter

Les dangers du sommeil de bébé

Quand j’étais à la maternité, la pédiatre m’a mise en garde (une obligation d’informer les nouveaux parents m’a-t-elle dit) sur comment coucher bébé, ne jamais le secouer, etc. Bien évidemment, j’étais déjà au courant de tout ce qu’il fallait faire et ne pas faire ayant un métier dans la Petite Enfance, mais je l’ai tout de même attentivement écouté. Le pire est de m’être rendu compte au fil du temps des habitudes et pratiques de certains parents que je qualifierais « d’inconscients » ?!

Rien de sert que je vous explique ce qu’est la mort subite du nourrisson (MSN), tout parent est passé par là. C’est suffisamment angoissant pour ajouter des risques inutiles.

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

J’ai décidé de partager avec vous quelques recommandations pour le dodo de bébé :

Coucher l’enfant sur le dos : en effet, le bébé ne risque pas de s’étouffer le nez enfoui dans son matelas. Dans les années 70, les pédiatres dits « modernes » ont lancé la tendance de coucher les enfants sur le ventre et au vu des décès s’accentuant de manière remarquable, il faudra tout de même attendre une vingtaine d’années pour que ces « mêmes » pédiatres conseillent de recoucher les enfants sur le dos. Lorsque vos bouts de choux se retournent seuls, on ne peut pas passer son temps à aller les retourner, hein !! Ils sont alors capables de pouvoir se dégager facilement.

Dernièrement, une maman m’a confié coucher son bébé de 3 mois sur le ventre car il s’endormait plus facilement. Et souvent, c’est la raison, ou l’excuse facile, de cette pratique dangereuse. Un bébé habitué à dormir sur le dos s’endormira sur le dos. Tout est une question de rigueur et de vigilance.

separateur

Utiliser une gigoteuse (ou turbulette) : pas de couverture, pas d’oreiller, rehausseur à utiliser avec parcimonie. Pourquoi ? Tout simplement pour éviter que bébé ne s’étouffe en tirant la couverture sur son nez, pour éviter qu’il ne se retrouve coincé sous l’oreiller.

Cependant, pour contrer les régurgitations du bébé ou tout simplement l’aider à digérer, incliner le berceau est idéal.

separateur

Pas de tour de lit : et oui, malgré les dires de certains concernant les tours de lits inventés pour éviter à l’enfant de se blesser, de se fracturer bras et/ou jambe à cause des barreaux, soyons honnêtes, cela sert surtout à faire jolie ! Pour les bébés qui usent de sucettes, cela peut empêcher qu’elles passent à travers les barreaux durant la nuit. Je sais qu’il existe des tours de lit respirant au besoin, même si je ne sais pas du tout s’ils sont homologués. Il faut que l’air circule et que le bébé ne se retrouve pas encerclé et où sa chaleur corporelle risque de monter.

J’ai souvent entendu les parents dirent qu’ils mettaient un tour de lit pour éviter que leur bébé ne se blesse. Ce à quoi je répondais que je préférais retrouver un bébé avec un hématome plutôt qu’inerte…

separateur

Gare aux peluches : je suis pour un seul doudou dans le lit. Et encore, ma fille n’a eu le sien qu’assez tard, vers ses 6-7 mois. Trop de peluches ou même udodone seule épaisse peut suffire à étouffer bébé.

Bien aérer la chambre : c’est important que tous les jours la chambre soit aérer au minimum 10 minutes, afin de dépolluer la pièce.

Température de la chambre : idéale entre 18 et 20°C. Pas toujours évident d’obtenir cette température, du moins en été. Car si en hiver, il suffit d’aérer pour rafraîchir la maison, l’été, en cas de grosse chaleur, on n’est vite démuni ! Dans ce cas, on habille bébé en conséquence. Souvenez-vous juste qu’il vaut mieux que bébé ait froid plutôt que trop chaud où il risque l’hyperthermie. Cette dernière accentue le risque de MSN.

separateur

000023

Utiliser un matelas aux mesures du lit : attention à bien acheter un matelas aux mensurations exactes du lit à barreaux avec si possible la mention spécial bébé pour un côté du matelas afin qu’il soit bien ferme et homologué.

Attention à ne jamais rajouter de matelas au lit parapluie, les cas de morts accidentelles à cause de ça se sont fait si nombreuses que tout professionnels de la Petite Enfance a l’interdiction formelle d’ajouter des matelas dans les lits parapluies. Hélas, encore trop de parents sont mal informés.

separateur

Attention au co-dodo : faire dormir bébé dans le lit des parents est un risque énorme, car quand on dort, on dort… Risque d’étouffement, d’écrasement, que le bébé tombe du lit, bref, les risques sont nombreux. Personnellement, je ne comprends pas du tout cette pratique dangereuse.

separateur

Garder bébé 6 mois dans la chambre des parents : à contrario, je suis pour à 200% pour garder le lit ou berceau du bébé dans la chambre des parents. D’après de nombreuses études, le fait d’entendre la respiration de ses parents, la proximité, l’odeur, etc., réduirait grandement le risque de MSN.

Si vous vous dites : « et notre intimité ? », sachez qu’il y a d’autres pièces dans la maison pendant que bébé dort. Si vous vous dites « ce sera plus dur qu’il s’habitue à sa chambre dans 6 mois ! », je vous rassure de suite : la plupart des enfants placés dans leur chambre aux alentours de leur 6 mois s’y sont adapté très facilement. Pour ma part, je n’ai rencontré aucun souci lorsque j’ai mis ma fille dans sa chambre à l’âge de 6 mois et 15 jours… Pourtant, non seulement elle se retrouvait dans une nouvelle pièce, mais également dans un nouveau lit, son lit à barreau.

Dans notre chambre, j’avais opté pour le berceau Chicco Next to me que je recommande vivement. D’abord parce que j’allaitais et que c’était bien pratique de pouvoir prendre la puce directement et la reposer sans allumer la lumière ni devoir me lever du lit ! Et ensuite, parce qu’avoir mon bébé aussi proche de moi, profiter de pouvoir me réveiller et admirer sa jolie frimousse chaque matin était un bonheur sans nom.

Résultat de recherche d'images pour "séparateur de ligne blog"

Bien évidemment, je donne ici mon humble avis aussi bien en tant que professionnelle de la Petite Enfance qu’en tant que maman. Certains diront qu’il ne faut pas devenir paranoïaque, mais les risques de tous les jours étant réels, je ne vois pas pourquoi l’on devrait en rajouter d’autres.

C’est votre choix de savoir comment agir et réagir avec vos petits bouts, mais comme toute maman digne de ce nom, on se doit de chercher ce qui est le mieux pour son bébé et comme ma vénérable grand-mère dit toujours « il vaut mieux prévenir que guérir ».

N’hésitez pas à partager vos avis et expériences sur ce sujet ! ✍

12234  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s