La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Joël Dicker

livreVoilà une série que je souhaitais regarder lors de sa diffusion sur TF1 courant novembre / décembre dernier. Mais, après avoir loupé les deux premiers épisodes et ne pas avoir eu le temps de le revoir en replay par la suite, j’ai décidé de lire le bouquin (car c’est un livre à la base) et d’ensuite voir la série pour comparer. Bien évidemment, les romans sont « presque » toujours mieux que les adaptations télévisuelles, par conséquent, je préfère en général lire le livre avant de le regarder. Je viens donc de terminer cette oeuvre de 857 pages. Et je l’ai lu en seulement quatre soirées (ce qui est un record depuis que je suis maman). (◕‿◕✿)

Résumé de l’oeuvre :

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions :
Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Résultat de recherche d'images pour "separateur ligne blog fruit"

Mon avis :

Un livre sacrément monté où l’art du flou et des questions font partie intégrante de l’oeuvre. Ce qui est drôle, c’est que l’on mène l’enquête auprès du jeune écrivain en mal d’inspiration. Non, plus exactement, nous faisons l’enquête à travers ce Marcus Goldman, un jeune écrivain à succès qui se retrouve atteint du syndrome de la page blanche. Il est démuni, perdu, il tombe de haut, au point de s’en retourner vers la seule personne capable de l’aider, de le comprendre et de le soutenir : son ancien maître, celui qui l’a inspiré, celui qui lui a donné envie de devenir écrivain, celui qui l’a en partie formé, celui dont il idolâtre la carrière.

L’histoire commence rapidement, on entre dans l’intrigue très facilement et on se laisse aisément mener dans cette spirale infernale qu’est la réouverture d’une enquête restée en suspend depuis près de 33 ans. Une enquête qui nous prend aux tripes et nous incite à poursuivre les pages avec frénésie afin d’avoir le fin mot de l’histoire.

Passionnant, intriguant, au rythme haletant, cette oeuvre est un thriller comme on les aime, avec cette pointe de réalisme, cette touche de fantaisie, cette approche des personnages (qui pourraient être n’importe qui, nos voisins, nos amis, nos proches…), ce goût des entourloupes au point d’être mené et malmené par l’auteur qui s’amuse de nous voir ramer avec son « héros ». Impuissant et pourtant sur lequel repose le seul moyen de connaître enfin la vérité.

Je n’en dirais pas davantage sans risquer de spoiler ce qui serait bien dommage, car ce livre est une enquête délicate et presque impossible qui tient en haleine tout en nous incitant à se remuer les méninges pour dénicher le meurtrier (ou meurtrière). Si vous n’avez (comme moi) pas encore vu la série, sincèrement, lisez le bouquin. Pour ceux et celles qui ont regardé l’adaptation télévisée, rien ne vous empêche de lire tout de même l’oeuvre afin de pouvoir avoir des détails sur les pensées, les situations, l’envers du décor qui est toujours plus évident à travers l’écriture.

Une magnifique oeuvre ? Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à partager vos avis sur ce livre !  ✍

2 commentaires sur « La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Joël Dicker »

  1. Je n’ai pas lu le livre mais j’ai regardé la série ! J’en ai entendu que de bons échos de la part d’amis qui m’avaient conseillé le livre. J’avoue avoir été un peu déçue par la série, plutôt longuette sur la fin. J’ai raconté la mise en scène à mon amie qui a dévoré le bouquin et apparemment le choix de la réalisation tv n’est pas identique au livre 🙂 Je te conseille de la regarder en tous cas, pour avoir une idée générale 🙂 a bientôt !

    Aimé par 1 personne

    1. Je compte bien regardé la série à l’occasion oui, même si j’ai le pressentiment que je serai déçue. En même temps, le livre est vraiment prenant, sans passage long, surtout la fin où l’on va de rebondissements en rebondissements (et l’adaptation télévisée n’est pas toujours évidente à reproduire dans ces moments là). On verra bien !
      Merci pour ton passage, bon dimanche 🙂

      J'aime

Laissez une trace de votre passage :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s