De Kaamelott à Jungle Cruise

Hey mes fétiches ! J’espère que vous allez bien malgré ce temps maussade… Ici en tout cas, c’est journée pluie, gris gris gris… Parlons cinéma pour remonter le moral, Papa Fauve et moi sommes allés au cinéma dernièrement… Le cinéma, ce bâtiment sans fenêtre aux nombreux sièges et aux écrans géants… Nous y sommes allés deux fois en deux semaines depuis presque deux ans d’abstinence forcée.

Je vous fais le point tout de suite sur ces deux films…

Kaamelott

484 : Dix ans après que Lancelot a pris le pouvoir. Il organise une chasse aux sorcières – aidés par des mercenaires saxons – pour retrouver Arthur et ses chevaliers, aujourd’hui, divisés et dispersés. Ce dernier, exilé jusqu’à son ancienne patrie, Rome, pour échapper à la folie de Lancelot se trouve dans la maison abandonnée de sa première femme Aconia. Souffrant sous le joug de Lancelot, le Royaume de Logres résiste et attend le retour de son héros.

Mon avis : On l’attendait depuis longtemps et le voilà, le film de toute une série devenue culte. Bien évidemment, la plupart des spectateur sont des fans de la série, mais il n’est absolument pas nécessaire d’avoir vu la série pour se plonger dans ce premier volet d’une trilogie remarquable. C’est un film français, et franchement, les effets spéciaux sont bluffants, le scénario est profond et la blagues qui ont rendues la série aussi culte ne font pas l’effet bof escomptés ni surjouées, il y a des petits clins d’œil à la série mais le tout reste ultra soft.

Le film a un vrai sens scénaristique, avec une histoire, un déroulement, un vrai fond qui donne crédibilité et attachement vis à vis du héros malgré lui. Les musiques, toutes réalisées par Astier lui-même, sont juste parfaitement adaptées aux scènes. Les jeux d’acteurs, les dialogues, le déroulement de l’intrigue, tout est bien ficelé, bien mené et on reste sur notre faim dans l’attente du second volet !!

Jungle Cruise

Histoire : Chercheuse intrépide, la doctoresse Lily Houghton quitte Londres pour explorer la jungle amazonienne à la recherche d’un remède miraculeux. Pour descendre le fleuve, elle engage Frank Wolff, un capitaine roublard aussi douteux que son vieux rafiot délabré. Bien décidée à découvrir l’arbre séculaire dont les extraordinaires pouvoirs de guérison pourraient changer l’avenir de la médecine, Lily se lance dans une quête épique.

Mon avis : Pour résumer, je dirais que c’est un judicieux mélange d’Indiana Jones, de Pirates des Caraïbes et la momie. L’ambiance, les décors, les effets spéciaux sont juste sublimes. On a vraiment l’impression de faire la croisière avec eux. Le jeu d’acteur est bon et les dialogues font souvent mouches. On rit, on s’accroche, on sursaute, bref, à travers ce film d’aventure, on se sent vivre ! Je vous le conseille fortement ! 🙂

Voilà pour ces deux films qui valent la peine qu’on se déplace au cinéma !
Bon weekend tout le monde et à très vite ! 🙂

Un commentaire sur « De Kaamelott à Jungle Cruise »

Laissez une trace de votre passage :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s