Les écrans et les enfants

Après le grand froid, je reviens avec le soleil. Cela faisait deux bonnes semaines que j’hibernais bien au chaud dans mon abri !! J’espère que vous allez bien, je reviens aujourd’hui avec un article sur des questions liées aux écrans.

On entend toutes sortes d’hypothèses sur l’incidence des écrans sur les yeux des plus jeunes. Mais comment ne pas entrer dans une spirale infernale où l’on deviendrait un produit bien pensant au lieu d’un être réfléchi ?
Je m’explique : les écrans ne sont bons pour personne, mais à moins de vivre dans une bulle, il est difficile voire impossible de s’en passer.

Il est déconseillé de laisser un enfant de moins de 2 ans regarder les écrans.
Pas de dessin animé avant 3 ans.
Jusqu’à 6 ans, il faut limiter le temps de visionnage à 1/2 heure par jour.
De 6 à 10 ans, un enfant peut rester pour voir un film de moins de deux heures.

Ce sont des recommandations reçues lors de réunions liées au secteur de la Petite Enfance.

OUI MAIS… Bon nombre de parents se sont aussi posé les questions suivantes en culpabilisant et ne sachant pas comment faire le tri.

D’éviter les écrans avant 2 ans, je suis d’accord, mais comment faire les soirs et weekends ? Doit-on s’empêcher de vivre parce qu’on a un enfant susceptible de regarder par moment l’écran d’allumé ? Et si nous sommes invité quelque part où la télévision est allumée, doit-on demander à l’éteindre ? Avouez que c’est un tantinet abusé !

Ne pas laisser un enfant de moins de deux ans scotché devant la télévision, c’est normal. J’essaie au possible d’occuper ma fille lorsque la télé est allumée (c’est à dire de 18h30 – 19h00 à 20h30), tout en sachant que pendant son repas, elle tourne le dos à l’écran. J’ai pu remarquer que la télévision allumée chaque soir, ma puce s’habituait et ne posait les yeux que lorsque les pub montraient des animaux ou lorsqu’il y avait de la musique (elle adore ça). Quand elle est fatiguée, elle demande aussi un peu les bras et forcément prend son pouce en regardant la boîte mouvante (maximum 10 minutes avant de retourner jouer).

A partir de deux ans, un enfant peut les weekends regarder des dessins animés. Pas longtemps et suffisamment loin de l’écran.

Outre le danger de la fameuse lumière bleue appelée LED, qui nuit à la santé de chacun, il faut tout de même se rendre compte de l’importance des dessins animés et autres programmes pour enfant ou même des séries et films divers pour la culture et le développement de nos bambins.

Ah j’en ai entendu des personnes dirent oh combien la télévision abrutissait, que les enfants devenaient des légumes, etc, etc. Tout dépend des programmes regardés, bien évidemment. J’ai personnellement beaucoup regardé la télé enfant, et j’ai énormément appris notamment grâce au Club Dorothée, avec ses séquences spéciales sciences, les voyages, les animaux, la vie et les nombreux dessins animés qui pour la plupart ont attisés mon imagination. Vous vous souvenez de « Il était une fois… La vie » ? « Il était une fois… L’homme » ?

En parallèle, dès que j’ai appris à lire, je dévorais facilement toute sorte de bouquins pour enfant. Je faisais beaucoup de sport entre danse, équitation et natation, sans compter les longues balades en vélo ou à pied les weekends en famille. Et je pratiquais le piano en aparté. Alors que celui qui ose me dire que la télé m’a endormi le cerveau ou autre, je l’assomme ! 🙂

Mais, on va encore me dire que je fais partie de l’exception qui n’a pas été mangé par ce monstre carré. Si je suis d’accord pour limiter le temps de visionnage par rapport au danger visuel des écrans, je suis contre les arguments non fondés de ceux qui prétendent que la télévision n’apporte rien.

Il y a une grande différence entre limiter et superviser les programmes que regardent nos enfants, ou les laisser libres de rester en admiration pendant des heures devant des émissions de télé réalité ou autres niaiseries qui tirent vers le bas.

C’est comme pour tout, il faut un juste milieu et ne pas diaboliser un objet de la vie quotidienne parce qu’elle a des points négatifs. On aurait tendance à oublier les points positifs. Côté tablette ou smartphone, il existe aujourd’hui de nombreuses applications pour enfants, des jeux éducatifs non négligeables. C’est aux parents de temporiser.

Bref, j’aimerai beaucoup connaître votre point de vue sur la question ! (✿◠‿◠)

2 commentaires sur « Les écrans et les enfants »

  1. Coucou ! Ici nous n’avons pas la télé à la maison 😉.
    En revanche nous utilisons très souvent nos tablettes, ce qui intéresse beaucoup la descendance.
    Je suis d’accord avec toi, tout dépend du temps passé devant l’écran et du programme regardé 👍.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s